Affaire Grégory : l'un des corbeaux démasqué ?

De nouvelles analyses désignent Jacqueline Jacob comme l'une des auteurs des courriers anonymes de 1983, rapporte "Le Journal du dimanche".

L'affaire de la mort du petit Grégory, vieille de 33 ans, pourrait connaître un énième rebondissement. Le Journal du dimanche révèle une nouvelle expertise graphologique qui désigne Jacqueline Jacob comme l'un des corbeaux de 1983. Une expertise qui "semble formelle" sur deux courriers, précise l'hebdomadaire puisque les conclusions sont qu'ils "présentent de nombreuses similitudes et surtout aucune différence significative dans leurs caractéristiques...
source: Le Point