Banques et assurances, nouveaux sponsors du budget 2018?

Ils ne versent pas de dividendes car ils n'ont pas d'actionnaires, mais banques et assurances vont devoir sortir le chéquier pour rembourser la taxe sur les dividendes.

À Bercy, où s'écrivent chaque automne des chapitres d'ingéniosité fiscale, l'année 2018 risque de rentrer dans les annales du tome des comptes publics consacré aux fiascos fiscaux. Les services viennent de mettre sur pied une taxe pour en rembourser une autre, celle sur les dividendes, jugée en partie inconstitutionnelle, forçant l'État à rembourser les entreprises indûment prélevées. Seulement,...
source: L'Express