États-Unis : "Shadow Brokers", l'affaire qui déstabilise la NSA

Dans une enquête sur l'agence américaine de sécurité, le "New York Times" montre que l'action des pirates a été plus néfaste que celle d'Edward Snowden.

Le 13 août 2016, un compte Twitter au nom des « Shadow Brokers » (courtiers de l'ombre, en français) annonce qu'il a piraté la National Security Agency (NSA). Le groupe de hackers donne accès à des documents qui dévoilent les outils que la très puissante et secrète Agence de sécurité nationale américaine utilise pour espionner les pays étrangers. Au cours des mois suivants, les Shadow Brokers vont s'en donner à cœur joie. Ils lâchent par brides des programmes top secret...
source: Le Point