"La concentration de l'impôt sur le revenu n'a rien d'étonnant"

Henri Sterdyniak, économiste à l'OFCE, revient sur les spécificités de l'impôt sur le revenu, et les risques d'une forte progressivité et concentration.

Comment expliquer que 40% des recettes de l'impôt sur le revenu (IR) soient concentrées sur 2% de la population? 

En France, l'IR a une assiette très étroite, et une forte progressivité. Dans la mesure où il y a de plus en plus de familles précaires, qui ne paient pas d'impôts, et de plus en plus de très hauts revenus, comme ceux des dirigeants de multinationales, des financiers et même des stars du foot, cette...
source: L'Expansion