Tariq Ramadan cherche une porte de sortie

Alors que les accusations et les témoignages de femmes agressées s’accumulent, la marge de manœuvre de l’islamologue se rétrécit

Alors que les accusations et les témoignages de femmes agressées s’accumulent, la marge de manœuvre de l’islamologue se rétrécit

Il lui aurait promis le mariage… et la mort, si elle racontait leur histoire. Henda Ayari a tu son nom pendant des années mais, aujourd’hui, elle n’a plus peur : oui, c’est bien Tariq Ramadan qui l’a violée en 2012, dans une chambre d’un hôtel parisien. « Il m’a insultée et humiliée. Il m’a giflée. Il m’a violentée....
source: Paris Match