Une vaste étude confirme la réalité biologique de l'instinct maternel

Comportement. Les pleurs des bébés activent des régions spécifiques, liées aux mouvements et à la parole, dans le cerveau de leur mère.

Les pleurs des bébés activent des régions spécifiques, liées aux mouvements et à la parole, dans le cerveau de leur mère, relève lundi une vaste étude, dirigée par des chercheurs des Instituts nationaux américains de la santé (NIH) et citée par l’AFP. Des résultats qui confirment la réalité biologique de l'instinct maternel.

Une mère, qui entend son enfant pleurer, aura ainsi tendance à adopter toujours le même comportement, en le prenant dans les bras et en lui...
source: Valeurs Actuelles